AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur THEM
Dédale ayant une forte communauté latino, asiatique et afro-américaine, n'hésitez pas à varier vos choix d'avatars !
anipassion.com
Partagez | 
 

 Everything in the world is about sex except sex. Sex is about power ♦ Eros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Everything in the world is about sex except sex. Sex is about power ♦ Eros   Lun 6 Fév - 2:22



Eros Grimaldi
even achilles was as strong as his heel
bonniebirdsgifcentre // houseofcards

Eros Grimaldi; L’amour de ta mère résonne dans ton prénom comme tes racines dans ton nom, l’Italie dans les veines et dans le patronyme, l’incarnation du romantisme dans la carrure du bourrin. Trente-huit ans; l’approche de la quarantaine qui te fait prendre conscience que tu n’es plus un jeune poulain mais un bel étalon. Comme le bon vin, tu te rassures en te disant que tu te sublimes au cours du temps. L’alcool et les femmes; l’un pour oublier les petits tracas de la vie, l’autre pour oublier le corps d’une autre. Tu laisses la drogue hors de tes vices, parce que tu sais trop bien les ravages qu’elle peut faire. La mère, les sœurs et le fils; T’as toujours fait passer les femmes de ta famille avant tout, surtout qu’elles étaient nombreuses et que t’étais le seul homme à la maison. T’as rajouté un garçon à l’équation il y a 20 ans de cela, ton gosse que tu veux être meilleur que toi ! La tête des owls et les bras de la salle; tu mènes l’un des gangs les plus craints et respectés du coin d’une main de fer, organisant l’un des trafics les plus lucratifs de la ville avec brio. Mais pour éviter d’attirer trop l’attention sur toi, tu possèdes une salle de sport dans laquelle tu accueilles les jeunes perdus qui ont besoin de se défouler. Tu canalises leur rage dans la boxe avant de les faire dériver et intégrer ton business : un centre de recrutement à la forme d’un ring. La garçonnière; t’as jamais vraiment été un fan de luxe et t’as préféré racheter un vieux hangar pas loin de ta salle de sport pour en faire un loft. S’il est un petit coin de paradis bien éloigné de l’appartement miteux dans lequel tu as grandi, t’as quand même gardé la décoration rock et le bordel permanent qui te rappelle tes vingt ans. L’impératrice éloignée; elle hante tes pensées depuis l’instant où tu l’a quitté, quand t’as décidé que votre amour naissant n’était qu’un danger pour ton petit confort et tes responsabilités. Tu pensais que mettre de la distance et de la violence suffirait à creuser un fossé infranchissable entre vous mais tu t’étonnes encore aujourd’hui d’être le premier à vouloir traverser ce gouffre pour revenir en arrière. Tu te retiens cependant et te contentes de rester au loin à scruter sa fine silhouette pendant que tu tentes d’évacuer ta frustration dans les bras d’insignifiantes princesses qui n’arriveront jamais à la hauter de ta reine. ton avatar; michiel huisman. la patriarche; la femme de tes rêves est aussi ta créatrice, scénario merveilleux d’Eve.

ton histoire
Fly like a butterfly, sting like a bee

Tu es né un 14 Février dans une famille typique d’immigrés italiens, dernier enfant et seul garçon entouré de trois filles. Te nommer Eros avait été une évidence pour ta mère et prendre le nom de Grimaldi l’avait été pour la mairie et ce même si ton patriarche s’était fait la malle peu de temps après ta naissance, prenant le large avec sa secrétaire et collant parfaitement au cliché du père démissionnaire. ♦ T’as vite pris la place de l’homme de la famille, protégé et chouchouté par les nombreuses femmes qui composaient ton entourage. Pour leur montrer ta reconnaissance, t’as cherché à les défendre quand t’as atteint la puberté, cognant les amants machos et les prétendants trop entreprenants de tes sœurs malgré le fait que tu sois bien plus jeune qu’elles. Pour ta mère, t’as tout donné et tout fait pour la rendre heureuse, un fils au grand cœur qui compense l’absence de son père. ♦ Tu t’es mis à la boxe très tôt, apprenant à te défendre comme à te défouler quand tu pensais au lâche que ton père avait été en s’éloignant du domicile familial. T’étais plein de haine et d’amertume, la pression sur les épaules et la rage au bout des poings. Tu compensais tes faibles résultats à l’école avec un physique avantageux et une détermination sans faille. Ça t’a d’ailleurs valu les faveurs de nombre de tes petites camarades, en particulier les minettes populaires et à la cervelle vide. ♦ Le sport t’as appris la retenue mais ne t’as pas appris à te retenir et à peine ta majorité atteinte que tu te retrouvais avec un gosse sur les bras, le résultat d’une soirée un peu arrosée avec une jeune fille aussi timide à l’école que dévergondée après une demi-bouteille de vodka. Pas d’autre choix que de trouver un job et comme tout gamin paumé et peu doué de cet âge, l’armée semblait le choix tout indiqué. ♦ Tu t’es donc enrôlé pour payer les frais engendrés par la naissance de ton petit garçon, acceptant même le statut de « couple » proposé par la mère. T’as donc rejoint la base militaire la plus proche et t’as signé pour huit ans d’enfer, dont plusieurs années à servir en Irak et en Afghanistan. ♦ Entre-temps, tu as découvert que tu étais cocu mais as plutôt vu ça comme un soulagement, débarrassé de la gourde avec qui tu devais à présent partager la garde de ton gosse. ♦ Quand t’es revenu du front, tu t’attendais à un peu de respect de la part de la nation et de ses habitants, mais tu as vite découvert que le monde était ingrat : incapable de trouver du boulot et avec un fils à charge, tu as bien compris que la légalité et l’honnêteté ne menaient à rien. Heureusement pour toi, un pote de l’armée avait des contacts dans des affaires louches avec un nom qui revenait régulièrement : nights owls. ♦ Ton passif de soldat et tes initiatives t’ont rapidement donné une place de choix dans le gang et tu t’es très vite rapproché d’un des dirigeants du groupe. Toi à qui on avait toujours dit que le crime ne payait pas découvrais les joies de l’argent facile et du règne de la terreur. Le peu de morale que tu avais disparût au profit de la soif de pouvoir et de chair fraiche à refroidir ou à user pour te réchauffer. ♦ T’as profité de l’argent sale que tu gagnais pour t’installer plus confortablement, payer de bonnes études à ton fils et même ouvrir un gymnase dans lequel tu pouvais aisément pervertir les jeunes à la cause des tiens. Bon samaritain pour la plèbe mais en réalité diable faisant signer des contrats à tour de bras, tu as su faire la différence et à la disparition de l’un des dirigeants, tu as pris sa place à la tête d’un véritable petit empire. ♦ C’est à ce moment-là que tu l’as rencontré, lors d’une soirée au the emperor, une nuit où tu testas cet ange à qui on avait manifestement arraché les ailes et que tu voulais voir sombrer un peu plus sous tes coups de rein. Elle était aussi belle que triste et ça t’as intrigué au point que tu es venu la voir régulièrement, autant pour la tourmenter que pour la posséder. Une danse macabre de vos corps et de vos âmes, une relation malsaine et addictive. ♦ Et le pervers fut finalement perverti au plus mauvais moment, sentant les affres de l’amour poindre alors que tu atteignais l’apogée au sein des owls. Par peur, tu t’éloignas et la chassas de ton monde pour éviter de commettre une erreur, brisant l’illusion d’intimité qui s’était établie entre vous et qui devenait de plus en plus réelle. ♦ Aujourd’hui, tu contemples le monde du haut de ta garçonnière dégueulasse, une montagne de billets sur la table que tes abeilles dealeuses ramènent à la ruche tous les jours. Un œil toujours posé sur ton business, tu n’arrives pas à empêcher l’autre de lorgner sur les activités de tes rivales et en particulier sur la silhouette fine d’une de leur leader. Tu regrettes la crinière d’or que tu avais l’habitude d’empoigner, les lèvres de sang que tu te plaisais à capturer. Et dans l’ombre, tu la regardes se faire approcher le cœur enserré, pensant de plus en plus à marquer de nouveau ton territoire...


Rémy, Djinn.

BONJOUR; Bonjour tout le monde !
AGE; 24 yo.
PRÉSENCE; Quasiment tous les jours, même si les débuts de semaine sont souvent très chargés.
COMMENT T'AS CONNU LE FORUM; J'ai volé un mannequin dans un magasin de fringues pour le foutre devant ma fenêtre comme ça mon voisin aura toujours l'impression que quelqu'un l'espionne !




Dernière édition par Eros Grimaldi le Lun 6 Fév - 10:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Atlas Noor
☆ CHAMBRE OCÉAN
avatar

SES MESSAGES : 315
CREDITS : NEPT237/SOEURS D'ARMES/BENSOCLS
LEGUME PREF : LES CHOUX
POLAROÏD : j'aurais aimé être un enfant
LES THUNES : CA TE REGARDE PAS
CLAN : LES INCESTES // NIGHTS OWLS
LES LOVES : NOUR

MessageSujet: Re: Everything in the world is about sex except sex. Sex is about power ♦ Eros   Lun 6 Fév - 9:05

MAIS... MAIS... CETTE FICHETTE EST BIEN AVANCÉE MA PAROLE !
booon éros un des dieux primitifs... et quel dieu ! le dieu de l'amouuuur.
j'ai commencé à lire c'est passionnant !
bienvenue !

_________________

CITY OF STARS
solaires ☽ le baron perché se serait réfugié dans son arbre, alexandre le Bienheureux dans son lit. (thomas vinau)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Everything in the world is about sex except sex. Sex is about power ♦ Eros   Lun 6 Fév - 9:34


déja encore bienvenue, et merci infiniment d'avoir choisi mon scénario tout est parfait mon dieu, de tes choix à ta fiche heart j'adore ta plume, j'adore ce que tu as fait de lui, et je donne mille fois ma bénédiction pour valider c'est @Jax Mardsen qui va être content que son beau-frère soit là toc
Revenir en haut Aller en bas
Inaya Nkomo
immeuble ambulant
avatar

SES MESSAGES : 56
CREDITS : ante mortem (vava)
POLAROÏD :
LES THUNES : garde la gosse d'eve.
CLAN : pas l'temps pour un clan.
LES LOVES : célibataire, trop choquée pour aimer.

MessageSujet: Re: Everything in the world is about sex except sex. Sex is about power ♦ Eros   Lun 6 Fév - 11:32

le mec de la dragon queen, quoi de plus beau
bienvenue bg

_________________
flawless.

Stuck in the simulation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Père Judas
viens à la confesse ma jolie
avatar

SES MESSAGES : 35
CREDITS : Shiya
LEGUME PREF : CITROUILLOUILLOU
POLAROÏD :
LES THUNES : merci aux serafim, mon compte en banque se porte bien.
CLAN : j'me suis offert à dieu.
LES LOVES : on en discutera au confessionnal..

MessageSujet: Re: Everything in the world is about sex except sex. Sex is about power ♦ Eros   Lun 6 Fév - 13:01

dieu te bénit
l'amour du ciel tombe sur toi

(très belle fiche, j'ai hâte de vous lire avec Eve !! bon jeu parmi nous :heart:) moi c'est juju, je suis le papa judas, homme de bien qui souhaite écouter tes péchés et aussi te convertir dans la folie de them, donc, simplement, tu as été validé(e) et MON DIEU JE NE M'Y ATTENDAIS PAS, JE SUIS SI HEUREUX DE TE VOIR PARMI NOUS !!! UIDYTYFYGUHIGUFY pardon, je perds mon sang froid. heuu, alors, d'après ce que j'ai entendu dire, les demandes de lien se font par mp, et il faudrait que tu crées ton répertoire parce que moi, je veux surveiller toutes tes activités autrement, je sais que tu meurs d'envie d'avoir un voisin à côté de toi à la messe, donc, il faudra que tu le fasses toi même, et c'est par là ! ah, oui, je sais que tu sais, voici notre petit lieu de repos, notre salle de détente, si tu veux, c'est dans cette direction j'espère t'y voir souvent, moi, j'suis ok pour regarder des films et manger du pop corn. pardon, pardon, j'oublie que je suis père, ma fille, mon fils, je suis encore en formation. heu, alors oui, n'hésites pas à aller rendre visiter au flood, il est tout beau tout nouveau juste pour toi ! bon, allez, la bise, j'dois aller réviser pour mon examen des prêtres.

_________________
viens me dire bonjour au confessionnal beauté,
je t'attends avec du thé et des p'tits biscuits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel
c'est quoi ton 06 ?
avatar

SES MESSAGES : 57
CREDITS : ROSENDALE
POLAROÏD :

MessageSujet: Re: Everything in the world is about sex except sex. Sex is about power ♦ Eros   Lun 6 Fév - 13:48

bordel j'avais préparé mon message et je m'apprêtais à le poster scrogneugneu
j'voulais dire que j'adoreeee
(ici atlas du coup)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Everything in the world is about sex except sex. Sex is about power ♦ Eros   

Revenir en haut Aller en bas
 
Everything in the world is about sex except sex. Sex is about power ♦ Eros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Championnats du monde de VPH en Angleterre, 16 et 17 août 2008
» World Mini Raids / Route 66 // 1 an après : page 23
» World Séries by Renault : Magny Cours 2010
» [Blog] New DS World
» Maillots internationaux (World Cup 2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T H E M :: paperplanes :: archives :: fiches-
Sauter vers: