AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur THEM
Dédale ayant une forte communauté latino, asiatique et afro-américaine, n'hésitez pas à varier vos choix d'avatars !

Partagez | 
 

 just forget the world. (lou)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandria Serafim
immeuble ambulant
avatar

SES MESSAGES : 48
CREDITS : alaska. (signa+avatar)
LEGUME PREF : dria c'est les fleurs qu'elle aime, c'est tout.
POLAROÏD :
LES THUNES : étudiante en médecine, papa paye avec l'argent sale.
CLAN : serafim, la famille avant tout.
LES LOVES : célibataire par choix. obligation.

MessageSujet: just forget the world. (lou)   Jeu 9 Fév - 4:21

just forget the world.
Lou & Alexandria

Il fallait qu’elle s’en aille, qu’elle respire un nouvel air, qu’elle s’émerveille encore. Elle n’avait que vingt-deux ans et pourtant elle avait l’impression que sa vie était déjà sur le point de prendre fin, qu’elle avait fait le tour de tout ce qu’elle avait à voir. Octavio tentait de la garder éloigner de toutes les activités de sa famille, il voulait la protéger de tout ça, il l’aimait alors il tentait de la garder aussi naïve que possible, de ne pas fragiliser la petite fleur qu’elle était, mais c’était trop tard. Cela faisait bien longtemps qu’elle avait compris, qu’elle culpabilisait pour toutes ces jeunes femmes, tous ces hommes tombés pour de sinistres histoires. A côté de ça Etiam tentait de l’initier au plaisir des déboires, de la drogue, de la liberté à l’extrême limite de la folie, mais ce n’était pas suffisant pour réveiller son corps, faire vibrer son âme et tout son être, elle se forçait à ses côtés, à être une femme qu’elle n’était pas. Alors elle avait besoin de s’enfuir, juste un soir, encore une fois. Ouvrir la fenêtre de sa chambre dans le silence glacial de la nuit pour dévaler le toit et prendre son vélo à la recherche d’un nouveau souffle. Enfin elle y arrive, à sa bute, celle qui surplombe Dédale et ses quartiers délabrés, Dédale et ses cris, ses fumés et sa douleur. Mais Dédale et ses étoiles, celles qu’aimait tellement observer Dria, celles qui l’emmenait loin de tout ça, de sa vie et de sa peine, celle qui la faisait voyager et rêver à une autre vie, un autre monde. Allongée dans l’herbe, les yeux émerveillés comme un gosse devant des sucreries, elle levait les mains en l’air dans l’espoir de les toucher, d’en attraper au moins une et de la mettre au fond de sa femme pour venir illuminer tout ça. Une utopie dans laquelle elle se perdait jusqu’à ce que son moment soit perdu par une brandille, aussi frêle qu’elle, qui venait de se briser sous les pas lourds de quelqu’un. Une femme, aussi belle que l’hiver selon Dria, une femme qu’elle parvenait pourtant à détester, qu’elle voyait comme une entrave à sa liberté. Lou ou son garde du corps personnel, sa nounou qu’elle tentait tous les jours de fuir depuis près d’un mois.
Made by Neon Demon

_________________
i'm radioactive.
all systems go, sun hasn’t died. deep in my bones, straight from inside. i’m waking up, i feel it in my bones; Enough to make my systems blow. •• ALASKA (imagine dragons.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Florez
immeuble ambulant
avatar

SES MESSAGES : 14
CREDITS : halloween
POLAROÏD :
LES THUNES : elle n'a pas à se plaindre, ou du moins sa famille. c'est une flic sous couverture, elle ne profite donc pas tout de suite de l'argent qu'elle gagne.
CLAN : infiltrée chez les serafim.
LES LOVES : officiellement célibataire, officieusement fiancée.

MessageSujet: Re: just forget the world. (lou)   Ven 10 Fév - 22:22

just forget the world.
Alexandria & Lou

L'intégration au sein des Serafim se faisait de mieux en mieux, le travail que je m'efforce de faire depuis un an maintenant paie enfin. Ils ont suffisamment confiance en moi pour me donner la protection d'Alexandria, l'une des filles, en tâche. Mes chefs sont plutôt fiers de moi sur ce point, jamais personne n'a réussi à infiltrer aussi bien ce gang. Par contre, ce nouvel emploi au sein des Serafim plaît beaucoup moins à Albane, ma fiancée. Cela la dérange de me savoir tous les jours avec une autre femme. Il faut dire que je réagirais de la même manière si elle se trouvait à ma place. Je dois suivre Alex tout le temps, dans ses moments les plus anodins, mais je suis également pas loin d'elle pour ses moments plus intimes. Les seules fois où elle a un peu de répit, c'est quand elle est à la faculté ou encore quand elle arrive à m'échapper, comme ce soir. Sale gosse. Elle ne peut pas tenir en place, je tourne le dos cinq minutes et elle n'est plus là. Cela a le don de m'énerver un peu et je pousse quelques injures au plein milieu de sa chambre. Je dois la retrouver et vite, sinon je vais avoir des ennuis. Je fouille alors légèrement dans ses affaires, à la recherche de quelque chose, à la recherche d'un indice. Mais rien. Je soupire longuement, avant de retourner dans ma pièce pour y prendre une veste. On va passer aux anciennes méthodes : je vais parcourir la ville, dans ses moindres recoins, et chercher la jeune femme. Il me faut du temps pour la trouver, une bonne demi-heure, voire même une petite heure. Elle se trouve en haut des collines, profitant visiblement d'un moment seule. « Qu'est-ce que tu fous là ? » En temps normal, j'aurais dis cette phrase plus gentiment, mais je suis censée jouer aux durs. Si ma couverture venait à être compromise, je devrais stopper cette mission. « Ça t'amuse de jouer à cache-cache avec moi, c'est ça ? » Alex a un visage d'ange et pourtant, je sais qu'elle prend plaisir a bien me faire chier. « Tu rêverais que je me fasse virer. Tu penses que c'est comme ça que tu retrouveras un minimum de liberté ? Détrompe-toi, tu auras juste quelqu'un d'autre comme baby-sitter. »
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandria Serafim
immeuble ambulant
avatar

SES MESSAGES : 48
CREDITS : alaska. (signa+avatar)
LEGUME PREF : dria c'est les fleurs qu'elle aime, c'est tout.
POLAROÏD :
LES THUNES : étudiante en médecine, papa paye avec l'argent sale.
CLAN : serafim, la famille avant tout.
LES LOVES : célibataire par choix. obligation.

MessageSujet: Re: just forget the world. (lou)   Dim 12 Fév - 0:38

just forget the world.
Lou & Alexandria

Elle avait juste besoin d’une pause, une heure ou deux sans être une Serafim, échapper à la surveillance de ses frères, d’Octavio. Juste une petite heure à admirer les étoiles, respirer, avoir droit de rêver à autre chose, d’un ailleurs où elle ne serait qu’elle, pas son nom de famille. Mais ça elle n’y avait pas le droit et comme pour rappelle de cela, elle voit Lou arriver. Quand Octavio avait renvoyé son dernier garde du corps, enfin il l’avait sûrement jeté par une fenêtre ou l’avait plombé de balles, dû au fait qu’il s’était amusé à devenir un peu trop proche d’elle, elle l’avait supplié de choisir une femme, elle en avait assez des machos qui jouaient aux gros bras, alors elle avait eu envie d’une femme et alors Lou s‘était imposé et tout de suite Alex l’avait trouvé magnifique, elle avait aussi pensé qu’avec une jeune femme elle aurait plus de liberté et bien elle s’était trompée et ce soir elle en avait la preuve. Elle venait de voir la brune débarquer et visiblement elle était furieuse, mais c’était toujours une mauvaise idée de mal parler à Dria, toujours. « Putain mais lâche moi ! Rien qu’avec mon nom de famille, je suis en sécurité, j’ai pas besoin de toi. Si t’as rien d’autre à foutre que me surveiller, c’est pas mon problème, trouve un mec pour te détendre et oublie moi. » Elle détestait d’être, encore à vingt-deux ans, toujours traitée comme une gamine et avoir constamment une nounou sur le dos, n’aidait pas à arranger son humeur. La pauvre jeune femme devait par conséquent subir son refus de la situation et aussi ses sautes d’humeur. Alex était une jeune femme adorable, aimée de tous, mais forcément Lou avait droit au pire de ce qu’elle était. « Je rêverais que tu te fasses virer rien que pour voir la situation dans laquelle tu serais. Mon frère te tuerait sûrement et tu vois là maintenant, c’est quelque chose que j’adorerais voir. » Se relevant, elle secoua la tête avant de percuter la jeune femme en passant avant de retrouver son vélo. « Il va falloir rapidement que tu redescendes parce que sinon crois moi, je vais réellement te faire vivre un enfer. » Alex était la fleur délicate de la famille, celle qui se trouvait loin des histoires et des problèmes, qui recousait les blessures et allaient aider en cachette les prostituées ou les chiens qui servaient d’hommes de main à son frère, elle était douce et agréable, avec tout de même un gros caractère typique des Serafim, mais avec Lou, elle était prête à devenir la pire des garces.
Made by Neon Demon

_________________
i'm radioactive.
all systems go, sun hasn’t died. deep in my bones, straight from inside. i’m waking up, i feel it in my bones; Enough to make my systems blow. •• ALASKA (imagine dragons.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Florez
immeuble ambulant
avatar

SES MESSAGES : 14
CREDITS : halloween
POLAROÏD :
LES THUNES : elle n'a pas à se plaindre, ou du moins sa famille. c'est une flic sous couverture, elle ne profite donc pas tout de suite de l'argent qu'elle gagne.
CLAN : infiltrée chez les serafim.
LES LOVES : officiellement célibataire, officieusement fiancée.

MessageSujet: Re: just forget the world. (lou)   Dim 12 Fév - 22:17

just forget the world.
Alexandria & Lou

Je retrouve enfin Alexandria et je soupire de soulagement : il ne lui est rien arrivé. J'ai eu peur, c'est vrai, car s'il lui arrive quelque chose, c'est sur moi que ça retombe. C'est bien pour cette raison que je ne mâche pas mes mots pour lui faire comprendre mon mécontentement. « Putain mais lâche moi ! Rien qu'avec mon nom de famille, je suis en sécurité, j'ai pas besoin de toi. Si t'as rien d'autre à foutre que me surveiller, c'est pas mon problème, trouve un mec pour te détendre et oublie moi. » Je rigole légèrement. La petite a de la répartie, faut pas croire. Mais malheureusement pour elle, ce n'est parce que je suis seule que je suis tendue, mais bien parce que je suis chez les Serafim. J'ai beau vouloir jouer aux durs, ce n'est jamais facile de se dire que ma vie est en danger chaque seconde de plus que je passe ici. « Tu t'appelles Serafim, et ? Tu ne fais pas peur Alex. » En vérité, la jeune femme n'est rien sans son père et si je serais à la tête d'un gang adverse, c'est elle que je viserais la première pour affecter toute la famille Serafim. Alexandria est le petit bébé, la petite princesse, celle qu'on protège et celle pour qui on serait capable de tuer. « Je rêverais que tu te fasses virer rien que pour voir la situation dans laquelle tu serais. Mon frère te tuerait sûrement et tu vois là maintenant, c'est quelque chose que j'adorerais voir. » Ce n'est finalement pas une Serafim pour rien. On dirait que voir mourir les gens, c'est comme regarder une émission à la télévision le dimanche soir. Je pince ma lèvre entre mes dents, car dans le fond, je sais qu'elle en est capable. Elle se lève et fonce dans mon épaule, avant d'attraper son vélo, prête à partir. « Il va falloir rapidement que tu redescendes parce que sinon crois moi, je vais réellement te faire vivre un enfer. » « Tu vas dire quoi à ton cher papa ? Que je me suis énervée contre toi parce que tu as décidé d'aller te promener seule en pleine nuit ? Que tu as fait en sorte d'échapper à ma surveillance ? De nous deux, je pense que tu es celle qui risque le plus de choses. » J'ai beau faire de mon mieux pour assurer sa protection, Alex trouve toujours le moyen de m'échapper. Pourtant j'essaye, je devrais peut-être lui implanter une puce, ça sera plus facile pour moi de la suivre. « Tu peux faire ce que tu veux Alex, tu peux rester ici ou aller te plaindre, mais dans tous les cas, je resterais avec toi. Fais ta capricieuse, ta petite fille pourrie gâtée, mais tu ne te débarrasseras pas de moi comme ça. » Dans le fond, je n'ai rien fait de mal, hormis faire mon job, alors je ne vois pas pourquoi il déciderait d'en terminer avec moi.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandria Serafim
immeuble ambulant
avatar

SES MESSAGES : 48
CREDITS : alaska. (signa+avatar)
LEGUME PREF : dria c'est les fleurs qu'elle aime, c'est tout.
POLAROÏD :
LES THUNES : étudiante en médecine, papa paye avec l'argent sale.
CLAN : serafim, la famille avant tout.
LES LOVES : célibataire par choix. obligation.

MessageSujet: Re: just forget the world. (lou)   Ven 17 Fév - 23:32

just forget the world.
Lou & Alexandria

C’est elle qui avait demandé une femme comme garde du corps, elle pensait que cela lui permettrait de prendre de l’espace, elle aurait plus eu tendance à la comprendre et pourquoi, à approuver ses choix et au lieu de cela, elle se retrouvait face à Lou. Lou qui était comme les autres, qui se pensait gorille et voulait la contrôler. Mais au-delà de cela, Lou avait quelque chose que les autres n’avaient pas : de la répartie. Par conséquent depuis quelques mois, les joutes verbales se multipliaient, Alex n’était pas du genre à se taire, son nom de famille n’arrangeant rien à la situation et la brune avait tendance à l’agacer, elle devait avouer qu’elle prenait parfois plaisir à pousser la jeune femme à bout, tout en tentant d’oublier la légère chaleur qui se répandait dans son bas ventre quand elle se trouvait un peu trop proche de la brune. Et ce soir n’allait pas être une exception, visiblement sa fugue avait plus qu’énervé l’homme de main et Alex ne la supportait pas de l’entendre crier et encore moins de l’entendre lui parler ainsi. Se rapprochant de la jeune femme, leurs corps rentrant presque en contact, les visages trop proche pour que cela soit normal, Dria planta son regard dans celui de l’hispanique. « Je ne suis pas une enfant. Tu n’es personne pour me parler ainsi. » Le feu brûlait dans son regard alors que soudainement elle pris conscience de leur proximité et là ce fut instantanée. Cette chaleur qui se répandait dans ses entrailles, qui venait activer son désir et son imagination. Lou était belle, Dria s’était surprise à admirer son corps quelque fois alors que la brune se changeait et au-delà de ça leur opposition constante avait quelque chose d’excitant, pour une fois quelqu’un, autre que sa famille qui n’avait pas à le faire, la remettait à sa place. Décidant de mettre fin à ce trouble, elle se retourna soudainement, lui balançant ainsi ses cheveux en pleine face.

Le retour c’était fait dans le silence le plus pesant, Lou ne la quittant pas du retard afin d’être certaine qu’elle ne soit pas attirée par l’idée de s’en aller une nouvelle fois. La porte de la maison passée, cette fois ci Dria faisait tout pour ne pas attirer l’attention de ses parents, mais surtout d’éviter de les réveiller. Ils n’étaient pas au courant que ses escapades nocturnes et c’était le mieux ainsi, néanmoins sommeil des paternels, cela ne l’empêcha pas de claquer la porte de sa chambre, dont le bruit fut amorti par le visage de sa garde du corps. Écarquillant les yeux à cette constatation, elle l’ouvrit vivement avant d’attraper la main de la jolie brune pour l’attirer dans sa chambre, n’accordant aucune importance au sein qui s’échappait du nez de la jeune femme pour venir s’écraser contre le parquet de sa chambre. Chuchottant doucement, elle fit installée la jeune femme sur son lit avant d’attraper ses accessoires de médecine, habituellement utilisés sur son frère. « Je suis vraiment désolée. »
Made by Neon Demon

_________________
i'm radioactive.
all systems go, sun hasn’t died. deep in my bones, straight from inside. i’m waking up, i feel it in my bones; Enough to make my systems blow. •• ALASKA (imagine dragons.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Florez
immeuble ambulant
avatar

SES MESSAGES : 14
CREDITS : halloween
POLAROÏD :
LES THUNES : elle n'a pas à se plaindre, ou du moins sa famille. c'est une flic sous couverture, elle ne profite donc pas tout de suite de l'argent qu'elle gagne.
CLAN : infiltrée chez les serafim.
LES LOVES : officiellement célibataire, officieusement fiancée.

MessageSujet: Re: just forget the world. (lou)   Mer 22 Fév - 23:32

just forget the world.
Alexandria & Lou

La jeune femme ne semble pas apprécier ce que je lui dis et sa réaction ne se fait pas attendre. Elle se rapproche de moi, avec son air menaçant et plante son regard noir dans le mien. « Je ne suis pas une enfant. Tu n'es personne pour me parler ainsi. » La colère se voit dans son regard et bizarrement, cela me rend fière. Car même si elle est énervée, elle ne semble plus vouloir aller se plaindre à son cher père, j'ai donc marqué un point : s'il apprenait ce qu'elle fait la nuit, elle serait la première de nous deux à payer. Alex dit cette phrase, puis s'éloigne de moi, bien décidée à rentrer. Je ne tarde pas à la suivre, ça serait quand même dommage de la perdre de vue ou de la perdre tout court. Le chemin jusqu'à la maison familiale se fait rapidement et dans le silence. Ça aurait été étonnant de la voir me taper la discussion après ce que j'ai pu lui dire. Nous nous avançons dans la maison familiale et pour une fois, je tiens à m'assurer que la jeune femme va se coucher, alors je la suis jusqu'à sa chambre. Mais visiblement, elle ne s'attendait pas à une telle chose vu que je finis avec la porte sur mon nez. « Putain. » Dis-je soudainement. Je ne cris pas, car je sais que cela pourrait nous attirer des ennuis, mais je ne murmure pas non plus. La Serafim se rend compte de ce qu'elle vient de faire et elle attrape ma main pour me faire rentrer dans sa chambre. En moins de temps qu'il en faut pour le dire, je me retrouve assise sur son lit. « Je suis vraiment désolée. » Je ne rajoute rien à cette phrase, est-ce vraiment nécessaire ? Je ne suis même pas certaine que ce geste était vraiment accidentel, alors au lieu de me mettre en colère, je préfère rester silencieuse. La jeune femme s'approche de moi avec tous ses outils. Elle a visiblement l'habitude de s'en servir, c'est peut-être une bonne chose pour moi. J'écarte légèrement les jambes et lui laisse ainsi la possibilité de se mettre au plus près de mon visage. Dans cette position, on dirait presque Albane et moi. Je penche ma tête en arrière, alors que mes mains trouvent leurs places sur mes genoux. « C'est sûre que comme ça, je ne suis pas prête de trouver un homme qui pourra me ''détendre''. » Dis-je pour plaisanter un peu. Cette phrase, c'est elle qui me l'a sortie, alors autant en jouer un peu. Surtout que techniquement, je n'ai besoin de trouver personne, j'ai déjà une petite amie qui risque d'être un peu plus inquiète si elle voit ma blessure la prochaine fois que nous nous verrons. « Dans le fond, tu l'as fait exprès. Sachant que tu ne pourrais pas te débarrasser de moi, tu t'es dit qu'un bon coup de porte ne me ferait pas de mal ? » Il faut croire que parler me détend. Je me sens vulnérable sous les mains d'Alexandria et je ressens comme le besoin de me défendre.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandria Serafim
immeuble ambulant
avatar

SES MESSAGES : 48
CREDITS : alaska. (signa+avatar)
LEGUME PREF : dria c'est les fleurs qu'elle aime, c'est tout.
POLAROÏD :
LES THUNES : étudiante en médecine, papa paye avec l'argent sale.
CLAN : serafim, la famille avant tout.
LES LOVES : célibataire par choix. obligation.

MessageSujet: Re: just forget the world. (lou)   Lun 27 Fév - 23:04

just forget the world.
Lou & Alexandria

Soigner les gens c'est ce que faisait Dria, toujours, tout le temps. Elle soignait son frère, les hommes de son frère et les putes de son frère. Ces pauvres femmes qui se trouvaient au milieu du business familial, frappée par des hommes qui n'en étaient pas. Alex aimait soigner les gens, voir un sourire sur les visages quand sa douceur et ses gestes précis venaient apaiser la douleur, elle avait d'ailleurs choisi d'en faire son métier, parce que si son frère brisait les gens, elle, elle rêvait de les réparer. Elle n'était pas celle qui faisait du mal, jamais. Alexandria c'était la douceur de la famille, le petit trésor, la princesse qu'ils voulaient tous enfermer en haut d'une tour jusqu'à la fin de sa vie. Mais Lou. Lou abusait de sa patience, Lou cherchait toujours à la pousser hors de ses limites, Lou avait le mauvais rôle, celui de la garder prisonnière, elle, à l'âme rebelle rêvant d'étoiles et de belles histoires. Alors elle avait fait du mal à Lou, assez violemment à al vue de sa pommette légèrement ouverte qui laissait un léger filet de sang venir descendre le long de sa jolie joue. Mais Dria ne faisait pas du mal aux gens, jamais, elle les soignait. Alors attraper la main de la brune pour l'emmener dans sa chambre avant de s'excuser avait été fait par pulsion. Et puis Lou était trop belle pour être ainsi abîmer et cette réalisation choqua presque Alex, parce qu'elle ne trouvait pas les filles jolies, jamais, mais Lou, Lou était belle, elle n'avait pas manqué son corps brillant après l'effort d'un jogging matinal, elle devait avouer que son regard s'était longuement attardé sur ce tableau qui s'était dévoilé sous ses yeux, même si la chaleur qui avait prise place dans son bas ventre à ce moment là avait été parfaitement reniée. Se glissant entre les jambes de la latina, elle attrapa ses instruments avant de commencer à désinfecter la plaie, elle était parfaitement concentrée et pourtant un léger sourire vint casser son air sérieux à l'entente de la phrase qui venait briser le silence, Lou était une femme de caractère et elle adorait ça. Il faut dire qu'Alex n'y avait pas été en douceur avec elle, au contraire, mais la provocation c'était la seule chose qu'elle connaissait et Lou était tellement secrète qu'elle cherchait juste à en apprendre un peu plus sur elle, elle devait bien avoir une vie en dehors de son travail de babysitter. Attrapant le visage de la jeune femme entre ses mains, elle fut surprise de constater la proximité de leur corps et surtout d'à quel point cela semblait naturel et agréable, sentir une chaleur corporelle venir réchauffer son corps endormir et refroidi après tant de solitude. «  Si tu ne bouges pas, je pourrais peut-être remédier à ça, te détendre je veux dire. » Trouvant le regard de la brune, elle haussa un sourcil avant de sourire doucement. Flirter n'était pas naturel pour elle, mais là la situation s'y prêtait, la personne avec qui elle conversait s'y prêtait, elle vouloir voir jusqu'où elle pourrait pousser la jeune femme, jusqu'où étaient les limites. Attrapant l'aiguille et le fil, elle le montra à jeune femme pour lui faire comprendre qu'elle allait commencer à suturer, elle ne voulait pas briser le silence et par conséquent cette tension qui naissait peu à peu entre elles, elle pouvait le sentir dans l'air, tout était plus lourd tout d'un coup et elle ne comprenait pas pourquoi. Mais une nouvelle fois ce ne fut pas sa voix qui s'éleva dans les airs mais bien celle de la brune et là, un nouveau sourire naquit sur ses lèvres avant qu'elle ne secoue la tête et dit dans une voix soudainement grave. «  Non je me doute bien qu'il t'en faut plus que ça pour t'en aller, du moins j'espère. » De nouveau son regard trouva celui de la brune et elle termina sa suture, les yeux naviguant entre les lèvres de la latine et son regard, Alex n'avait aucune idée de ce qui était entrain de se passer, mais cette fois ci elle ne pouvait pas ignorer la chaleur qui venir enserrer son bas ventre. Sa main vint caresser la joue qu'elle tenait en coupe et cela n'avait rien de médical, ni même le fait qu'elle se trouvait soudainement très proche de la brune, assez pour sentir son souffle venir s'écraser contre son visage.
Made by Neon Demon

_________________
i'm radioactive.
all systems go, sun hasn’t died. deep in my bones, straight from inside. i’m waking up, i feel it in my bones; Enough to make my systems blow. •• ALASKA (imagine dragons.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Florez
immeuble ambulant
avatar

SES MESSAGES : 14
CREDITS : halloween
POLAROÏD :
LES THUNES : elle n'a pas à se plaindre, ou du moins sa famille. c'est une flic sous couverture, elle ne profite donc pas tout de suite de l'argent qu'elle gagne.
CLAN : infiltrée chez les serafim.
LES LOVES : officiellement célibataire, officieusement fiancée.

MessageSujet: Re: just forget the world. (lou)   Mer 1 Mar - 21:25

just forget the world.
Alexandria & Lou

Je me sens comme obligée de parler. J'ai beau être flic, ou babysitter pour Alexandria, je ne suis pas fan de tout ce qui se rapporte aux soins médicaux. Généralement, ça ne signifie rien de bon et je suis bien placée pour parler de ça. La dernière fois où je me suis retrouvée à l'hôpital, j'ai dû me faire arrêter et même si c'est là que j'ai rencontré ma fiancée, ce fut la période la plus longue de ma vie. Je me suis tellement ennuyée à ne rien faire. « Si tu ne bouges pas, je pourrais peut-être remédier à ça, te détendre je veux dire. » Cette phrase me laisse sans voix. À quoi joue-t-elle ? Une seconde elle me déteste et celle d'après elle me fait des avances ? C'est quand même dingue. Mais Alexandria est forte, car je disais cela pour rigoler et voilà que ça se retourne contre moi. J'espère au moins que ce genre de phrase ne la déstabiliser pas et qu'elle ne va pas me rater. Ça serait quand même dommage, car ma blessure se trouve quand même sur l'endroit de mon corps que l'on voit le plus : mon visage. Assise sur le lit, le visage levé vers elle pour lui laisser le champ libre, je la laisse s'occuper de ma plaie. J'ai confiance en Alex, je sais qu'elle s'y connaît, elle a l'habitude de faire cela. Néanmoins, je ne peux m'empêcher de grimacer légèrement lorsqu'elle plante l'aiguille au niveau de ma pommette. Je serre légèrement les dents, pensant ainsi à autre chose. Je me mets à penser à quelque chose d'agréable, comme ça, le temps semble passer plus vite. Lorsqu'elle dépose l'aiguille, j'ouvre les yeux que j'ai fermé un peu plus tôt. « Non, je me doute bien qu'il t'en faut plus que ça pour t'en aller, du moins j'espère. » Au moins une chose qu'elle a bien cerné chez moi, ce n'est pas un coup de porte qui va me faire fuir, surtout pas après avoir été la chercher de l'autre côté de la ville. Cette phrase marque définitivement la fin de son acte médical, je pourrais donc partir. Mais la main de la jeune femme, posée sur ma joue m'en empêche. Nous sommes étrangement proche et la tension qui règne dans la pièce n'est pas une bonne chose. « Alexandria, ne commences pas un jeu que tu n'es pas sûre de gagner. » C'est le regard planté dans le sien que je dis cela. Je ne suis pas idiote, j'arrive à voir ce que fait la jeune femme et ça serait quand même dommage que ce "piège" se referme sur elle. Alors que sa main vient tendrement caresser ma joue, la mienne réduire la distance qui la sépare de sa jambe. Du bout du doigt, je viens caresser cette partie de ce corps. Je sais à quel point ce geste peut avoir son effet, surtout auprès d'une personne qui n'a jamais eu de relation avec une femme. En effet, ce petit contact fait tomber la première barrière qui nous sépare. « Je reste agréable à regarder ? » J'arque un sourcil, voulant jouer avec elle. Elle n'aurait pas dû commencer cela, car on ne sait pas comment elle va en ressortir. L'avantage là-dedans, c'est qu'on dirait bien que j'ai trouvé le moyen de la calmer, de la rendre plus à l'écoute. Son joli visage me donne envie d'en faire plus, de la pousser à bout et de voir si elle pourrait avoir envie de quelque chose avec moi. Je n'ai jamais vu la jeune femme avec quelqu'un, alors je ne sais pas ce qui pourrait lui plaire. Ma deuxième main remonte le long de sa cuisse, survole rapidement son pli de l'aine, puis s'arrête au niveau de son bas ventre. « J'ai toujours eu une préférence pour les femmes.. » Cet aveux lui permet de me connaître un peu plus, mais surtout, il lui offre la possibilité de faire quelque chose qui nous serait pourtant interdit. À cause de sa famille, mais aussi d'Albane. Bon dieu, Albane. Je suis joueuse et je joue avec le feu, mais il est fort possible que je le regrette plus tard. Ma fiancée est loin de s'imaginer que mon boulot me pousse à faire ce genre de choses, elle le saurait, elle me demanderait certainement de revenir à la maison et d'arrêter ma mission.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: just forget the world. (lou)   

Revenir en haut Aller en bas
 
just forget the world. (lou)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» World Mini Raids / Route 66 // 1 an après : page 23
» World Séries by Renault : Magny Cours 2010
» [Blog] New DS World
» Maillots internationaux (World Cup 2010)
» world carp classic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T H E M :: paperplanes :: archives :: version 1. :: rp-
Sauter vers: