AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur THEM
Dédale ayant une forte communauté latino, asiatique et afro-américaine, n'hésitez pas à varier vos choix d'avatars !

Partagez | 
 

 feu (alice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lazare Serafim
immeuble ambulant
avatar

SES MESSAGES : 25
CREDITS : /
LES THUNES : ton nom, c'est ton portefeuille.
CLAN : serafim

MessageSujet: feu (alice)   Sam 11 Fév - 16:35

t'as enchaîné les verres.
t'as jamais su t'arrêter au bon moment, tu dépasses toujours les limites, celles que tu ne t'ais jamais fixé. c'est complètement saoul que tu pénètres au rose's cabaret, le pas maladroit et un sourire vide de sens sur le visage. c'est pas l'endroit que tu préfères, le rose's, c'est juste une habitude comme une autre. parce que le cabaret appartient à la famille et qu'ici tout t'es dû. la musique bourdonne dans tes oreilles, l'atmosphère est humide, ça sent les phéromones à plein nez. t'observes les mecs assis comme des pachas, cigares entre les lèvres et verre de bourbon entre leurs mains, les femmes se déhanches pour leurs billets et eux sont en plein rêve. imaginant tous que c'est pour eux et seulement pour eux que les créatures jouent de leurs corps.
au bar tu réclames un verre, tu ne payes pas, tu pourrais même aller te servir toi même. mais l'habitude qu'on soit à tes petits soins est bien trop présente. tu ne tardes pas remarquer alice, occupé avec un gars. trop occupé pour poser ton regard sur toi. elle est sans doute la préférait de ton cousin, du moins une de ses favorites et à la voir là tout de suite, tu en comprends les raisons. alors tu t'approches, la tête haute avec la prestance d'un serafim. t'es à quelques centimètres d'elle, ta main se pose sur sa taille et tu viens murmurer quelques mots à son oreille.
ce soir, t'es pour moi.
c'est facile, c'est logique. tu aligneras autant de billets qu'elle le voudra. t'as un regard pour le type, il n'apprécie pas. mais t'en as rien à foutre. tu sors déjà quelques billets de ton portefeuille en cuir, tu les jettes sur le mec sans état d'âme.
c'est bon, choisis en une autre.
ici les femmes ne sont que des objets, de vulgaires jouet que vous vous passez de mains en mains. alice, elle doit déjà être bien âbimée, par les mains des autres. mais ce soir elle te parait presque neuve, ce soir c'est une danse que tu désires. juste une danse, juste un corps qui se mouve pour le plaisir de ta rétine. pour oublier celle qui ronge ton coeur. alors t'es déjà en train de te diriger vers les boudoirs privés, une banquette moelleuse, une table onéreuse et des rideaux pour masquer le spectacle auquel tu auras droit. tu te laisses tomber sur la banquette, tu termines ton verres d'une traite et tout de suite tu commandes une bouteille. t'attends qu'elle se ramène alice. et un sourire ravi se dessine sur tes lèvres à son approche.
j'ai droit à quoi pour tout ça ? quelle danse ?
c'est le portefeuille entier que tu poses sur la petite table, à côté de la bouteille de bourbon. tu sais pas combien il y a dedans, elle n'a qu'à compter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Sykes
immeuble ambulant
avatar

SES MESSAGES : 29
CREDITS : Maliblue
LES THUNES : Danseuse et prostituée au Rose's Cabaret, ça paye pas si bien qu'on le croit
CLAN : Les Serafim
LES LOVES : Le cœur en cendres, l'esprit trop loin pour penser à ce genre de choses

MessageSujet: Re: feu (alice)   Sam 11 Fév - 17:40

La musique se diffuse comme une odeur d'encens dans le cabaret. Elle n'est pas tapageuse, parce que le Rose's est loin d'être une boîte de nuit. Ici, on veut une ambiance intimiste, du genre de celles qui vous mettent en confiance pour que vous n'ayez plus aucune crainte à l'idée de vous laisser attirer par l'une des filles dans les salons privés. Il est rare que les filles se contentent de danser et de rentrer chez elle, que personne ne les demande pour la suite. Moi, en tout cas, ça ne m'est jamais arrivé. Il y a toujours quelqu'un pour me réclamer comme un trophée, comme si j'étais une médaille pour sa patience. Parce que c'est de ça qu'il s'agit. Ils n'observent les danses que pour avoir le droit d'accéder au nirvana ensuite. La plupart d'entre eux se fichent pas mal que nous sachions bouger correctement ou non. Ils préfèrent de voir combien de temps on peut rester la bouche ouverte avant d'avoir mal à la mâchoire.

Alors je danse, j'essaie de ne pas m'attarder sur le corps qui bave devant moi parce que je ne veux pas encore penser à la suite. Mais je suis forcée de relever les yeux en voyant quelqu'un d'autre approcher. Lazare. Je le reconnais, parce que tous les Serafim sont connus ici. Sans doute parce que le patron s'assure qu'ils soient toujours bien reçus. Et ils se comportent tous comme si les lieux leur appartenaient. Sa démarche est déterminée, sa main ferme sur ma taille quand il me touche et son intonation ne souffre pas de contradiction. Je me contente de hocher la tête, parce que me refuser à lui serait sans doute signer mon arrêt de mort. Et le type qui attendait pour moi ne tarde pas à le comprendre également, parce qu'il se tire sans demander son reste. Il embarque les quelques billets qu'on lui jette, malgré tout, espérant avoir droit à un peu plus de temps avec une autre fille pour la peine.

Il file dans le salon privé sans attendre que je l'y invite, il connaît la maison. Je ramène avec moi la bouteille qu'il a demandée et ferme la porte derrière nous en m'approchant de lui. Je me baisse pour attraper le portefeuille que j'ouvre pour en compter les billets, un léger sourire aux lèvres. Avec tout ça, t'as le droit à bien plus qu'une simple danse... Il a clairement assez d'argent là-dedans pour passer plusieurs heures avec elle. Elle lui rend le portefeuille histoire qu'il prenne sa décision, il a bien du comprendre qu'il avait le droit à toutes les danses qu'il voulait... Et s'il ne demande que ça, que de la danse et pas sa peau, ce n'est certainement pas elle qui s'en plaindra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazare Serafim
immeuble ambulant
avatar

SES MESSAGES : 25
CREDITS : /
LES THUNES : ton nom, c'est ton portefeuille.
CLAN : serafim

MessageSujet: Re: feu (alice)   Sam 11 Fév - 18:28

comme tu l'attendais mademoiselle compte les billets. il y a surement trop, trop pour une nana dans son genre. Avec tout ça, t'as le droit à bien plus qu'une simple danse... t'as un petit ricanement lorsqu'elle prononce ces mots. plus qu'une simple danse, oui, et même sans tout ce papier vert tu aurais eu droit à plus. c'est un peu ton royaume, tu es le prince aux milles désirs. tu passes une main dans tes cheveux avant de récupérer le portefeuille, tu en sors tout les billets et tu les poses sur la table. éparpillés un peu partout. puis tu te sers du bourbon.
tu en veux ?
que tu lâches, politesse hypocrite. elle n'a qu'à en boire, elle n'a qu'à se dandiner complètement saoule, t'auras sans doute un rire mesquin. t'es affalé comme un roi, les deux bras le long du dossier de la banquette, jambes écartées et tes yeux se baladent sur le corps de la femme. tu te délectes de chaque partie visible, en commençant par ses jambes, remontant jusqu'à sa poitrine moulé à la perfection dans la tenue qu'elle porte. des filles comme elles, tu pourrais en avoir des dizaines, sans les payer en plus de ça. mais y'a quelque chose d'agréable à savoir qu'elle bosse, que ce ne sont pas ses désirs, mais les tiens qu'elle va exaucer. pourtant ce soir, t'as quand même envie qu'elle s'amuse la gamine. quel âge a-t-elle d'ailleurs ?
c'quoi ton âge alice ? ... alice, c'est trop doux pour une fille de ton genre.
tu fronces les sourcils. alice, ça pourrait être le nom d'une de tes cousines. d'une fille banale.
j'sais pas, surprend moi. amuse toi !
tu ris doucement, t'avales une grosse gorgée d'alcool. il te fait tourner la tête légèrement.
j'veux pas un spectacle habituel, ça m'fait presque plus d'effet maintenant. j'suis trop habitué.
et c'est la stricte vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Sykes
immeuble ambulant
avatar

SES MESSAGES : 29
CREDITS : Maliblue
LES THUNES : Danseuse et prostituée au Rose's Cabaret, ça paye pas si bien qu'on le croit
CLAN : Les Serafim
LES LOVES : Le cœur en cendres, l'esprit trop loin pour penser à ce genre de choses

MessageSujet: Re: feu (alice)   Dim 12 Fév - 12:17

Sa façon d'étaler les billets sur la table me donne la nausée. C'est encore pire, je crois, que tous ces hommes qui viennent en comptant leurs thunes, en essayant de marchander pour dix minutes de plus alors qu'ils n'ont pas l'argent. Lui, il l'étale, le gaspille, s'en fiche tellement qu'il ne prend même pas la peine de le compter. Parce qu'il sait très bien que même s'il n'y a pas la somme demandée, je n'ai pas le droit de lui refuser quoique ce soit. Il en joue, en abuse comme tous les Serafim qui passent la porte du cabaret. Certaines filles se sentent flattées d'être choisies par ces types qui peuvent avoir tout ce qu'ils veulent. D'autres se sentent seulement lésées parce qu'elles savent qu'elles ne seront pas ou peu payées. La prostitution bénévole, ça vous parle ? Bienvenue dans mon monde. Mais pas ce soir, ce soir il y a assez d'argent sur la table et j'ai bien l'intention de repartir avec.

Je hoche la tête, m'empare de la bouteille de bourbon dont je me sers un verre. Je n'ai pas l'intention de finir ivre morte ici, certainement pas. Mais l'alcool m'a toujours donné du courage et je crois que j'en ai bien besoin pour finir la nuit. Et encore, ce soir je suis sage. Il y a des nuits où l'alcool est loin d'être suffisant et où je me perds dans un peu d'héroïne pour oublier. C'est la première fois que Lazare me demande, alors je ne sais pas comment il est. Je ne sais pas dans quel état je sortirais d'ici alors je vais tâcher de faire en sorte que ça se passe bien. J'ai 22 ans. Je réponds d'un ton neutre. Je ne fais pas de commentaires sur sa réflexion. Une fille dans mon genre... Ça me ferait presque rire. Il ne sait rien de moi, mis à part le fait que je suis une catin. A l'entendre on croirait presque que je suis là par plaisir. Qu'il pense ce qu'il veut, ça m'est égal.

Je fronce les sourcils à sa requête ridicule. Je ne vois pas de quelle façon je pourrais le surprendre quand il a déjà du venir ici des centaines de fois. Je ne prétends pas être différente ou plus douée que les autres filles. Et je devine sans mal que ça ne doit pas être facile de surprendre un homme comme lui. Surtout qu'il ne s'agit que de danse. Si encore il voulait plus que ça, je pourrais donner dans l'originalité... Mais me trémousser d'une façon qu'il ne connaît pas, ça me paraît déjà plus compliqué. J'ai presque envie de le décevoir pour qu'il s'en aille. J'appuie sur l'interrupteur qui baisse la luminosité de la chambre et enclenche la musique, douce, suave. Je me place devant lui, avec en tête l'idée que les danses du cabaret sont plutôt vulgaires de façon générale, alors j'évite de l'être quand je commence à onduler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: feu (alice)   

Revenir en haut Aller en bas
 
feu (alice)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» modem alice box hitachi
» Forum sur Alice au Pays des Merveilles
» Alice et son Buisson
» nouvelle pub pour alice!!!!
» [Alice] Petite nouvelle !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T H E M :: rosedale park district :: flaunt avenue :: roses' cabaret-
Sauter vers: